Choisir sa mutuelle : avec ou sans tiers payant ?

En temps normal, pour l’achat de médicaments en pharmacie ou la consultation d’un médecin (généraliste ou spécialiste), vous devez payer l’intégralité des frais médicaux puis attendre le remboursement de l’assureur. Cette solution n’est cependant pas toujours pratique. Le délai de remboursement étant assez long, les réserves financières peuvent être insuffisantes pour régler les dépenses surtout en cas d’urgence. Pour être dispensé d’avancer les frais de soin, la souscription à une mutuelle avec tiers payant est à privilégier.

Qu’est-ce au juste que le tiers payant ?

Généralement, le remboursement d’une consultation médicale, des frais de médicaments ou des frais d’hospitalisation est effectué par virement sur le compte bancaire de l’assuré après que le professionnel de santé ait transmis la feuille de soins à la sécurité sociale. La complémentaire santé complète alors le reste à payer selon les garanties souscrites.

En optant pour une mutuelle avec tiers payant, vous évitez d’avancer les frais de santé pour différents actes médicaux comme les prestations médicales lors d’un arrêt de travail, les actes de prévention (dépistage et contraception) ou les hospitalisations au sein d’un établissement conventionné. Pour l’achat de médicament, il faut noter que certaines pharmacies refusent le tiers payant notamment si vous n’acceptez pas les médicaments génériques. Pense donc à vous renseigner sur le sujet dès la souscription pour éviter les mauvaises surprises.

Pourquoi souscrire à une mutuelle avec tiers payant ?

Associer une mutuelle santé à un tiers payant vous offre la possibilité de ne pas régler la totalité de vos frais de santé ce qui représente un avantage considérable surtout en cas d’urgence (hospitalisation, médicament nécessaire dans l’immédiat…). Cela vous évite également de vous priver de certains traitements éventuellement onéreux notamment avec un budget limité.

Pour certaines dépenses comme les frais d’optique et dentaires cependant, il peut arriver que l’assureur requière une demande de prise en charge au préalable, mais cela dépend des contrats souscrits. Pensez donc à vérifier cet élément avant la signature du contrat. Vous pourrez toutefois profiter d’une démarche entièrement automatique en matière de frais de médicaments et d’hospitalisation ce qui facilite et accélère la démarche de remboursement.

Faut-il une mutuelle avec ou sans tiers payant alors ?

Le plus souvent, une mutuelle avec tiers payant est appréciée pour son côté pratique et la facilité de la procédure, mais elle n’est cependant pas systématiquement adaptée à tous les profils d’assuré. En effet, si la souscription à cette formule simplifie la prise en charge des frais médicaux, elle peut aussi augmenter considérablement la prime d’assurance. Si vous avez un budget limité, renseignez-vous sur les tarifs et les garanties incluses dans le contrat pour être sûr que les modalités proposées vous conviennent.

Gardez bien à l’esprit qu’une mutuelle sans tiers payant peut également avoir ses avantages ; elle est moins onéreuse, elle réduit la surconsommation de soins de plus, elle propose des charges de fonctionnement moins importantes. Dans tous les cas, il est préférable d’opter pour une formule correspondant à vos besoins de couverture et votre budget pour faire des économies. Pensez à utiliser un comparateur de mutuelle pour dénicher une offre adaptée à votre profil.

Assurance prévoyance pour fonctionnaires : guide en ligne
Garanties principales de la mutuelle : les points clés à vérifier avant de s’engager